Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 08:58

J’écris pour toi, j’écris pour elle,

J’écris encore et pour toujours,

Des mots posés comme un appel,

Comme un soleil levant le jour.

 

Des émotions mouillées de larmes,

Un cœur qui bat, un cœur qui cogne,

Des mots brûlants comme des armes,

Un vain espoir qui se rencogne.

 

Dans la langueur d’une même attente,

Des heures qui passent et puis s’effacent,

Des mots sourdine, des mots qui tentent,

Des jours qui naissent et puis trépassent.

 

Le temps qui court et m’envieillit,

Une musique qui se répète,

Des mots usés, des mots vieillis,

Un vieux fusil, une escopette.

 

Des doigts qui jouent des doigts qui tracent,

Une écriture tel un chemin,

Des mots écrits qui nous font face,

Un bel écran un parchemin.

 

Calligraphie, Time new roman,

Un paragraphe... à justifier,

Des mots qui crient, des mots déments,

Fautes de frappes à rectifier.

 

Une orthographe sur un clavier,

Touches alignées en azerty,

Des mots cailloux, des mots gravier,

Désir caché introverti.

 

L’hiver s’envient tout doucement,

Il n’est plus rien sur les ramures,

Des mots inquiets des mots tourments,

Le temps s’enfuit à vive allure.

 

J’écris pour toi, j’écris en vain,

J’écris encore, plus que jamais,

Des mots idiots, des mots devins,

Le cœur battant qui n’en peut mais.


(09/10/2016)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires