Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 21:42

La nuit ici s’écoule,

Noire, son ciel enivré,

Les nues qui s’y déroulent,

Dans l’ombre délivrées.

 

Les cieux courent et s’enfuient

Emportés par le vent,

Cet orbe couleur de suie

Sur la terre s’élevant.

 

Courant du firmament

Rivière sombre et céleste,

La sorge résolument

Ci déroule sa Geste.

 

Le ballet éthéré

De ces étoiles nocturnes,

Sur la scène aérée

Aux anneaux de saturne.

 

Tourbillons et volutes,

Où la lune se noie,

Toute entière de la lutte,

Dans ces cieux qui l’ennoient.

 

Une étrange plaie diffuse

Sur l’horizon lointain,

La nappe si confuse

D’un rouge qui là déteint.

 

L'impalpable cavalcade

Dessus ces langues de sang,

Ces rivières et cascades

Aux remous incessants.

 

Des chevaux invisibles

A la robe luisante,

Ruent, se cabrent, invincibles

Telles des vagues brisantes.

 

La nuit est un théâtre,

Une arène, un combat,

Où les âmes viennent se battre

Pour la reine du sabbat.

 

 

(01/12/2015)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires

Marie-Claude 02/12/2015 18:37

voyage au milieu de la nuit ça vaut le coup !
amitié .

Etsivousosiez 13/12/2015 12:06

Merci tendrement johan