Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 14:22

 

Des jours la procession,

La litanie des heures,

Des sourires en cession,

L’Hypocrisie des leurres.

 

Leurs baisers, leurs morsures,

Leurs visages qui défilent,

De douleurs en blessures,

Ils nous mentent à la file.

 

Chaque jour, chaque instant,

Si désireux d’eux-mêmes,

Souriants insistants,

Pour nous dire qu’ils nous aiment.

 

Il n’est là que mensonge

Que le désir de prendre,

De nous voler nos songes

Nous trahir nous surprendre.

 

C’est la noria qui tourne,

Qui égrène la vie,

Qui chaque jour nous détourne

Nous blessant à l’envi.

 

De nous ces parasites,

Ces voleurs de nos âmes,

Qui jamais-là n’hésitent

A moucher notre flamme.

 

Ces égorgeurs du monde

Charmeurs et patelins,

Viles bêtes immondes

Dévoreurs d’orphelins.

 

Ils sont là, alentour,

Anonymes et communs,

Nous faisant leurs sales tours

Aujourd’hui et demain.

 

Faux voisins, faux amis,

Inconnus et collègues,

Nourrisseurs d’infamie,

De ces plaies qu’ils nous lèguent.

 

Peste noire, choléra,

Promiscuité des êtres,

Nul ici ne verra,

Ces gens-là disparaitre.

(29/11/2015)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires