Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 13:06

(Lisez en musique cela renforce la musicalité des mots)

Quand la couleur s’étale

Sur le ciel se délave,

S’étend sur cet étal

Lente fluente lave.

 

Quand les pourpres s’emmêlent

S’estompant en le sombre,

Crépuscule qui s’y mêle

Là dessinant son ombre.

 

De lourds lavis étranges

S’écoulant sur le ciel,

Noirs et rouges se mélangent,

Boréal arc-en-ciel.

 

La nuit, encre de Chine

Se dessine en contrastes,

Sur le jour qui s’échine

Délaissé par son astre.

 

Volutes et tourbillons

Qui lentement se meuvent,

Orangers vermillon,

Qui mais plus là ne peuvent.

 

La nuit telle un marais,

Si lente glisse et bouge,

Semblant s’être amarrée,

Son ombre se mêle aux rouges.

 

Comme un lointain navire,

Parti vers l’horizon,

Le jour au loin chavire,

Derrière sa paraison.

(07/03/2015)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires