Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 22:12

(Lisez en musique)

Si léger, le souffle du vent,

Dans le ciel le cri de la buse,

Tout là-haut en son tournoiement,

L’oiseau qui danse et qui s’amuse.

 

Tapis pourpre et jaune de l’automne,

Le bruit des feuilles sous les pas,

Etrange paysage monotone,

Fin d’une saison en son trépas.

 

Les babils d’une rivière qui court,

La mousse aux lèvres et postillons,

Dedans son lit sa chasse à courre,

Les rives s'aheurtent aux tourbillons.

 

Un contrevent qui bat et cogne,

Qui se répète en sa cymbale,

Sur l’horizon qui se rencogne,

Les nues qui courent semblent être au bal.

 

Un aboiement venu d’ailleurs,

Un chien galeux là quelque part,

L’écho répond en aboyeur,

D’autres s’en mêlent de toutes parts.

 

Un triste sire en plumes sombres,

Son bec est noir et il croasse,

Son envergure parait une ombre,

Quand il s’envole et se déplace.

 

Les chuchotis et les messes basses,

Qui s’interpellent et se répondent,

Dans le silence du temps qui passe,

Sont les murmures de notre monde.

(13/03/2015)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires