Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 23:19

 

Une pensée, un visage,

L’émotion attenante,

L’intérieur paysage,

La longueur d’une attente.

 

Là telle une parenthèse

Un accroc dans le temps,

La caresse qui apaise

Les douleurs de l’étant.

 

Les volutes de l’âme

Ces douces arabesques,

Le visage d’une femme

Son dessin romanesque.

 

Puis l’espace se resserre

Devenant plus intime,

Rien n’est plus nécessaire

Car plus rien nous intime.

 

Cette lente harmonie

D’une danse discrète,

Silencieuse symphonie

Caressante et secrète.

 

Deux corps qui glissent,

Qui s’effleurent et s’étreignent,

Rien entre eux ne s’immisce

L’un de l’autre s’imprègne.

 

Une fleur qui éclot

Dans leurs cœurs interdits,

Destriers sans enclos

De désir étourdis.

 

Si vivants, si humains

Evadés de l’ailleurs,

Eloignés des chemins

Pour un autre meilleur.

 

Un émoi qui s’enfuit,

Qui échappe à l’instant,

Quand bien même il les fuit,

Il revient insistant.

(27/12/2016)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires