Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 13:32

Les reflets de sa nacre

Sombre perle sauvage,

En l’éclat de son sacre

Ce dernier achevage.

 

Sa silhouette ferme

Opulente et légère

Belle plante qui germe

De l'été messagère.

 

Toute de courbes lisses

De pleins et déliés,

Telle la plume qui là glisse

Teintée de l'encrier.

 

La voici paraissant,

Bellement dessinée,

En ses traits caressants,

Troublante Vahiné.

 

Femme, berbère ou d'ébène,

Sirène d'un au-delà,

En la cité urbaine

Princesse que voilà.

 

Elle est tel un mirage

Une belle ombre qui passe,

De l'aurore le moirage

Dans la nuit qui s'efface.

 

Le temps suspend son vol

Comme figé par l'instant,

Nul oiseau ne s'envole.

Dans l'éclat cécitant.

 

On la regarde coit

Interdit fasciné,

En cet instant de soi

Au  désir condamné.

 

Si belle et différente,

Unique et sensuelle,

Sirène conquérante

Là sublime et duelle.

(20/03/2016)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires