Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 20:57

Postillons de la nuit, et des sombres colères,

Résonnent au-dedans les cris de la peur.

Au-delà des angoisses, terrées en leurs tanières,

Sont les mauvais rêves, ceux, si pleins de terreur.

 

Dans la saccade des insultes à la vie,

La rosée ne fera pas les gouttes de salive.

Les mots morsures jailliront à l’envi,

À l’instar d’un orage, qui gronde l’invective.

 

Dans tes yeux, en l’instant les ténèbres,

Ces abysses emplis d’une obscure lumière.

Messe noire,violente, que ton âme célèbre,

Par le sacrifice, de l’insupportable contraire.

 

Le crachin des questions lentement se dépose,

En la moiteur des incertitudes qui menacent.

Bien après le tonnerre des mots qui indisposent,

Tombe l’opaque brouillard, si dense et si tenace.

 

L’horizon n’est jamais qu’un lointain miroir,

Où se cherchent en vain nos lendemains,

Ces autres jours, teints au pigments de l’espoir,

Que le crépuscule repousse au petit matin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

valdy 05/06/2011 15:48



Johan, je n'avais pas vu celui-là. Il est magnifique.


Sublimation des orages ou "quand le meilleur jaillit du pire". Bravo. C'est beaucoup plus beau que " tu es belle quand tu es en colère".


Je vous embrasse,


Valdy



Etsivousosiez 05/06/2011 17:33



Merci encore du compliment Valdy



Elo 04/06/2011 21:05



Dur dur !!!! Mais l'orage ne dure pas même s'il vient chaque jour !!!!! Bises



Etsivousosiez 04/06/2011 21:12



Oui parfois revient le beau temps