Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 14:28

 

  

P1020019a.JPGBouteilles à la mer

Paroles au loin jetées,

Salées ou bien amères,

Lointaines rejetées.

 

Un murmure ou un cri

Emporté par le vent,

Un appel un récri,

Silencieux bien souvent.

 

Tous ces mots qui s’égarent,

Errant ici et là,

Tandis que les regards

Se cherchent en l’au-delà.

 

Que de larmes contenues,

De sanglots anonymes,

Complaintes détenues

Tristesses unanimes.

 

Quand les peines sont muettes,

Les chagrins méprisés,

Il n’est plus d’alouettes

Sur nos miroirs brisés.

 

La plaine immensité

De la mer équanime,

Océane cécité

En la houle qui l’anime.

 

Les voici qui se trainent

Qui s’échouent ou se noient,

Ces propos de nos peines

Ces paroles sans voie.

 

Point de son, point d’écho

En les vagues étouffés,

Mais de flous quiproquos,

Ceints de rires épouffés.

 

Comme des mouettes aphones,

Volatiles sans gosiers,

Nos suppliques atones

S’atténuent parésiées.

 

La lune se dessine

La marée s’en revient,

Puis son onde assassine,

Caresse et circonvient.

 

Naufragées solitaires,

Des tous abandonnées,

Nos plaintes gens sans terre,

Dérivent étonnées.

 

Pour elles point de salut

Ni de dunes de pardon,

Quand devers ces talus

Ne sont que des chardons.

(17/03/2012)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

"Hécate 30/04/2012 13:47


"...Qu'il mette,là ,fin à sa plainte ,


 de s'affliger,de changer de séjour ,


n'est proscrit par le bec ni par plume ;


 


or pleure seulement qui sa Méduse


  en pierre convertit ,qu'il ne puise


 ni publier son mal, ni changer de maison " .


Lisant quelques vers de Gongora ,me voici portée vers vous Johan ...en ce poème votre encore vif à ma mémoire !


                                                                                       
bien à vous

Etsivousosiez 30/04/2012 13:55



Merci  votre mémoire de faire perdurer les fris(sons) de mes mots


tendrement



Nina 17/03/2012 19:54


Morceau de musique savamment choisi pour cet échange nostalgique. Ecume de l'océan en vague d'amertume .... les mots se meurent dans le vent et l'immensité de la mer


Amitiés


Nina


 

Etsivousosiez 17/03/2012 20:08



Merci de vos mots qui adornent les miens


tendrement



Hécate 17/03/2012 18:58


Encore faut-il savoir y naviguer ! Ce que je ne sais point  :(


Le hasard ....oui. Vous savez aller à sa rencontre :)


                                                                                                         
Bien votre H


                                                                                                    

Etsivousosiez 17/03/2012 20:08



Cela viendra



Hécate 17/03/2012 18:50


Je ne le connaissais pas...Tant à découvrir !...

Etsivousosiez 17/03/2012 18:52



Découvert par hasard...les bons côtés du net


tendrement vôtre



Hécate 17/03/2012 18:45


Quelque fanal intérieur vous guide ...Vous buvez à l'essence même de ce qui est vaisseau et songe dans l'assemblage des sensations .


La musique est fort belle ...:)

Etsivousosiez 17/03/2012 18:47



Oui j'aime ce compositeur italien on l e trouve sur dezzer


Pierluigi Vasapolli