Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 18:07

 

(attendre la 27ème seconde du morceau pour lire)

 

  Vent, flammes et poussières

Volutes sombres et grasses,

Étranges et meurtrières

Sur l’azur qu’elles embrassent.

 

Des ombres sur la plaine,

Les sillons d’un tracé,

Sur l’entendue pleine

De voyages effacés.

 

Là-bas, combien d’étoiles 

Nouvelles sont venues ?

Décousues de leur toile

Déportées détenues.

 

L’étrange quadrillage

Dans le froid de l’hiver,

Ce figé carroyage

Tout de blanc recouvert.

 

Le dessin de la rampe,

Fatal et obstiné,

Se prolonge puis se campe

Brutalement destiné.

 

Le ciel est un crassier

Nébuleux et sali,

Où torchères de l’acier

Vomissent l’hallali.

 

Là tout n’est que silence,

Sinon le puissant souffle,

Du brasier éminence

Dans la nuit qu’il boursouffle.

 

La bête feule et mugit,

Insatiable démon,

Sous ce ciel qu'elle rougit

De la plaine aux piémonts.

 

L’holocauste d’un monde

Bucher des innocents,

Rien pour eux n’est immonde

Quand impur est le sang.


Vent, âmes et poussières

De cendres aux suies grasses,

Obscures ombrières

      Dans l’azur qu’elles encrassent.

(14/09/2013)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Sarah 10/11/2013 18:49


... celui-ci se passe de commentaires...

Etsivousosiez 10/11/2013 19:15



je sais ton attachement à cette période



Hécate 15/09/2013 15:20


Sombes visions...Toujours habitée  et beaucoup d'images puissantes votre poésie !

Etsivousosiez 15/09/2013 21:14



merci à vous  qui aimez tant les mots mais aussi les miens



marie-claude 15/09/2013 06:53


très joli, l'histoire d'un monde , du monde ...


amitié .

Etsivousosiez 15/09/2013 12:06



Merci comme toujour  fidèle amie