Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 17:42

Une attente, infinie,

Où s’allongent les heures,

D’un reclus, d’un banni,

Affligé de bonne heure.

 

Rien d’autre que cela

Car tout entier d’icelle,

D’icelle bien terne et là,

Si las sans étincelle.

 

Que faire pour oublier,

Ne plus attendre en vain ?

En vain se replier,

Accouver son couvain.

 

S’enfuir et s’en distraire,

Desserrer son étau,

De sa cage s’extraire,

A grands coups de marteau.

 

Ne plus tourner en rond,

Ni le martel en tête,

Migraine macaron,

L’encéphalo-esthète.

 

Des ronds, des ronds de jambe,

Crémeux, des ronds de flan,

Flambant l’héron enjambe,

Néron sur son bat-flanc.

 

La voici la voilà,

La tante malicieuse,

Dans tout son tralala,

Tatie, la veuve anxieuse.

 

Sentez ses harassantes,

Ces heures et ces minutes,

Par paquet de soixante,

Qui cognent l’occiput.

 

Mal de tête, mâle d’eunuque,

Privé de son parti,

La lame dessus la nuque,

De nos bijoux sertie.

 

Quand cessera enfin,

Ce moment monotone,

Ce corps né si affin,

Du cornet d’Ellington.

 

Une attente, sans recours,

Où se longent les heures,

Bas nylon banni court,

Latente de ce bonheur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

C comme Corinne 21/12/2011 21:27


très beau texte !

Etsivousosiez 22/12/2011 08:27



Merci il est vraiment venu par hasard sous cette forme



ceciliabulle-bulle-bulle 12/12/2011 21:30


Le cafard avait gardé son nez de clown. Texte tendre et très drôle. J'adore les rimes, les sonorités, je le trouve joyeux. ;o))))))))))))))

Etsivousosiez 12/12/2011 21:40



Merci la bulle en l'écrivant je me disais elle va aimer et être contente :-)


C'est vraiment un hasard vous savez


je voulais occuper le temps rien d'autre, si je décède je vous fait hagiographe officielle de johan et gérerez  mon oeuvre :-)


content que vous aimiez je vous embrasse


 



marie-claude 12/12/2011 18:09


j'en reste baba ...


tellement que je relis sans cesse


fi de moi,


quelle prouesse !


amitié .

Etsivousosiez 12/12/2011 18:33



Le baba de Rome :-)


Bon en fait après avoir pas mal bossé cette a.m (pour ma semaine) au lycée  je ne savais pas trop quoi faire, lire? prendre un bain? regarder une émission? Bref j etournais en rond dans ma
tête et comme en ce moment je tourne bcp en rond dans ma caboche, je me suis dit: écrivons! Mais moi j'écris quand cela me démange dedans c'est  pas sur commande et là...je décide d'essayer
d'écrire sur le temps qui semble si long lorsque l'on attend quelqu'un, quelque chose... j ecommence, pas simple, et des jeux de mots arrivent sans que je l'ai décidé...cela m'énerve car pas
moyen de m'en débarrasser et je me connais si je cède je n'arrête plus, le sens se perd il ne reste que l'exrcice de style que je n'affectionne pas...donc j erepousse les gaillards, ma s ils
insitent...alors j'ai laissé faire sans trop savoir où j'allais m'efforçant tout d emême de garder ma direction première...et voilà ça donne ça!


Merci du compliment cela me réconforte sur ce petit truc écrit à la va vite pour calmer un instant d'ennui  et de cafard :-)