Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 08:33

Dans l’impatience grise d’un ciel,

De l’abandon de son azur,

En sa lueur circonstancielle,

Dessous sa haute démesure.

 

Dans les replis cobalt de sa couche,

Drapée de ses nuages épais,

Tourmente lointaine que rien ne touche,

Sur l’horizon d’un lit défait.

 

Sa profondeur, sa négligence,

D’une abondance chiffonnée,

Que la lumière dans sa tangence

Hésite à peine à griffonner.

 

Longue et plaine qui étale son nombre

A l’instar d’une main qui passe,

Passe et dépose, son étoffe d'ombre

Robe de pénombre qui enlace.

 

Les cicatrices et fissures

De ces terres longues altérées,

Ci-devant, s’exhibent en blessures

Meurtrissures des landes éthérées.

 

C’est dessous cette voûte provisoire

Pesant plafond cotons obscurs,

Qu’est la stridence de l’aiguisoir

De ce rémouleur qui l’écure.

 

Le vent repasse sa lame fine

Dessus la caillasse qu’il érode,

Ces plissés reliefs qu’il affine

Par ses caresses et sa maraude.

 

L’averse, en cinglante ambassade

D’une tempête encore éloignée,

Drosse ses vives embrassades

Vers d'autres rivages encoignés.

 

L’impromptue débandade du jour

De par cette nuit fausse et factice,

Qui d’un coup abaisse l’abat jour

D’une brune incongrue subreptice.

 

Le crachin étire sa tenture

Et dès lors étrécisse l’espace,

Obscurcissant la devanture,

D’une rue se faisant impasse.

 

Des ruisseaux renaissent des rus,

Ces enfants de fleuves à venir,

Qui s’écouleront par les enrues,

Vers les coursives de l’avenir.

 

En un instant, d’une sombre agitation,

Dans la grosseur d’un ciel confus,

Le crépuscule, ou son imitation,

Virent apposer, leur voile diffus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Hécate 19/02/2012 16:02


Une évidence ...:)


Je suis allergique aux vaccins !

Etsivousosiez 19/02/2012 16:18



aie...soyez prudente alors



Hécate 19/02/2012 11:02


Pourquoi ,vous lisant ce matin ,je pense à Pavese...Peutêtre pas seulement ce poème ,un autre d'un autre moment lu chez vous et dont le chemin s'est perdu ou pendu dans l'espace ...


"Le secret comme un sang  émergeait


 angoissé .Tout était devenu terrifiant


sous la calme lumière des arbres et du ciel " . ( C.Pavese )


Si je ne sais m'en expliquer ,vous ,vous trouverez en vous-même ce qui vous correspondra ...:)


          "Le matin blesse ..." ( encore Pavese) ; le soleil trop violent blesse mon regard  ,il fait d'un écran un miroir où tout
disparaît...

Etsivousosiez 19/02/2012 11:41



Je trouverai seulement ce que je pense être, sûrement la musqiue des mots et rien de plus... i en est ainsi... du reste j esuis...vacciné



marie-claude 17/12/2011 16:43


quel beau ciel d'orage !


les mots s'y déversent comme les gouttes qui ruissellent


le vent les associe en un nuage


et vers moi, les pousse en un mirage bleui


et c'est un soleil que je vois !


merci .

Etsivousosiez 17/12/2011 16:46



De rien heureux que vous l'ayez ressenti ainsi, merci à vous de flâner ici ...



Fathia.Nasr 17/12/2011 13:29


Bonjour Johan, jamais je ne pourrai écrire comme toi, ta poésie est plein de belles vocabulaires, les vers sont bien rimés, et les expressions poétiques sont toujours belles, bravo, bon weekend,
bisous.

Etsivousosiez 17/12/2011 14:21



Tu sais l e vocabuliare on l e découvre en lisant, en rencontrant le smots, en les cherchant, en s'interessant aux mots...ce qui compte c'est l'envie de partager l'émotion et à force
d'écrire on s'améloire alors courage et merci encore



Fathia.Nasr 17/12/2011 13:26


Bonjour Johan, tu ne viens plus me voir sur mon blog. C'est toujours un grand plaisir de recevoir mes amis que j'aime dans mon petit univers virtuel. C'est vrai que je travaille beaucoup sur la
peinture et d'autres écritures...et je n'ai pas le temps de venir souvent sur les blogs, mais je n'oublie jamais mes amis, bon weekend, gros bisous.

Etsivousosiez 17/12/2011 14:20



Oui j'y jette un oeil parfois mais , je te promets de laisser com très vite, j'ai passé mauvaise periode cela devrait aller mieux bise johan