Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 10:30

 

 

Rien qu’une image, une illusion,

Des mots sans valeur, ni présence,

Des confidences, des allusions,

Des mots sans voix, sans incidence.

 

Un monde sans êtres ni gravité,

Sans regards, sans gestes non plus,

Un monde si plein d’inanité,

Où il fait beau même s’il a plu !

 

La litanie des monologues,

Qui là se succèdent et s’ajoutent,

Jamais ne seront dialogues,

Impasse des mots et des doutes.

 

Emotions  fictives, solitaires,

Celles d’un instant sans lendemain,

Caresses, paroles velléitaires,

En ce monde il n’est point d’humain.

 

Je t’ouvre mon cœur, ma pensée,

Je te séduis et je t’espère,

S’écoule ma vie, son passé,

Demain déjà, sera derrière.

 

Toujours différent, autre chose,

L’émoi de l’instant, sans sa cesse,

De toi je m’apaise, je dispose,

Peu m’importe ce que je t’adresse.

 

Toi ici qui es-tu vraiment ?

Par-delà l’image et tes mots,

De toi même n’es-tu que l’amant,

Sans âme, virtuel jumeau.

 

Tu m’appelles me tiens et me prends,

Si beau miroir aux alouettes,

Puis sans gêne de moi te déprends

Car ailleurs, t'appelent les mouettes !

 

Rien qu’une image, désillusion,

Des mots, sans présence ni valeur,

Des confidences, des effusions,

Des mots sans voix, des mots sans cœur.

 (18/02/2014)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Hécate 20/02/2014 16:22


Un désenchantement mélancolique profond hante ce poème ; vanité des apparences , blessures d'âme, errances...Litanie infinie...

Etsivousosiez 20/02/2014 17:43



Celle d'un monde si superficiel et sans âme