Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 15:51
  (Attendre la 15ème seconde de musique)

 

caravane_de_dromadaires_dans_le_desert_370271.jpgLes dunes et le soleil,

Si fin et si fluant,

Le sable nonpareil,

S’étale s’écoulant.

 

Des méharis sans nombre,

La chaleur écrasante,

Caravane sans ombre

A l'allure indolente.

 

Plus de temps ni de vent,

La plaine immensité,

Nul après, nul avant,

L'instante cécité.

 

Déplis replis et vagues,

Le désert intissé,

En cette bure rêche et vague

Là séante et plissée.

 

Un ciel égal et pur,

L’infini que l’on voit,

Par devers la guipure

De cet air qui ondoie.

 

Silence sécheresse,

Coulures de silice,

Molles enfants des caresses

Sur les pentes se glissent.

 

En ce jour allongé

Par le temps alenti,

L’enfilade élongée

S’étale ralentie.

 

Des traces sur le sable,

Vestiges d’un mirage,

Se traînent inlassables

Ecrivant son image.

 

Un satin de lumière

Sur cet erg apposé,

Sableuse cordillère

Etrangement composée.

 

Touffeur ondulation,

Unique paysage,

L’étrange élévation

De dunes sans visage.

 

Les chaudes halenées,

D’un invisible souffle,

Semblant se promener

Sans que rien ne l’essouffle.

 

La lune et le soleil,

Si hauts et si brillants,

Dans ces cieux sans pareil

Asséchés et brûlants.

 

(11/03/2012)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Marie-Claude 15/03/2012 18:26


que ce poème est beau, qui me parle déjà des vacances à venir, sable de la côte que la mer côtoie  là-bas, vers La Panne dans les dunes ...


amitié .

Etsivousosiez 15/03/2012 19:00



Il y aurait des méharis sur les plages de la Panne :-)? Marie Claude attention à la bière en trop grande quantité sous le soleil d'été!


Merci du compliment, il est aussi des déserts brûlants  en nous où sont des mirages et non des souvenirs :-)



Hécate 12/03/2012 11:50


Grands Dieux Johan !....J'aurais fui ....:)


Enfermer la poésie dans le carcan des règles est obsolète ,hormis par exercice ,par jeu , pour écrire à la manière de ...A moins que le Hasard dicte ,et que le résultat soit spontané .


Briser les règles pour libérer l'expression ,l'âme ,l'essence ...de l'essentiel si indicible .

Etsivousosiez 12/03/2012 12:03



Je n'ai pas parlé de carcan voyons simplement dit que la poésie ne m'intéresse pas!


J'écris mes émotions et utilise cela pour l'instant...je sais bien qu'écrire c'est jouer avec les mots voyons...


C'est amusant un eautre blogueuse ici m'avait ausis fait des remarques sur m afaçon d'écrire que j e me cantonnais à un style et que je devrais  essayé de... moi j'aime cela pour l'instant l
ereste je le laisse aux autres:-)


d'ailleurs pas mal de gens en voulant se donner style original écrivent n'importe quoi et reçoivent des compliments qui  me laissent baba!


Mais bon voilà je répète un edernière fois je n'aime pas lire de poèmes! J'écris des poèmes car cela v avite et c'est facile! Sans fausse modestie ni prétention



Hécate 12/03/2012 10:42


Point délivré d'un classicisme de diction ...?


L'envol...!!! et...les pieds sur terre  !!!!  ( Vous n'osez quittez le Montparnasse ?  ))


                                                                                           
Amicalement , H


 

Etsivousosiez 12/03/2012 11:39



Comme je vous l'ai dit je ne lis jamais de poèmes et pour moi cela est un pis aller, je ne connais de l'écriture poétique que ce que j'ai appris à l'école et au collège...un jour peut être
tenterai je d'autres voies poétiques, pour l'instant cela me suffit à faire passer ce qui me démange :-)


Je n'ai pas trop envie d'étudier la mécanique poétique, j'étais sur un blog où d'autres me demandaient  des données sur la métrique de me svers etc etc...je m'en tape, j'écris voilà tout peu
me chaut de savoir si les vers sont comme ceci ou cela :-)


tendrement à la spécialiste littéraire amoureuse des mots



Hécate 12/03/2012 10:23


Pourquoi ce soulignement ?...

Etsivousosiez 12/03/2012 10:30



Par peur que l'on n e prononce pas l asyllabe et ainsi qu'il n'y est pas le nombre de pieds :-)


je sais c'est idiot mais voilà c'est ma musique intérieure



Hécate 12/03/2012 00:05


Un passage au clair de lune ...rapidement .


Je me permets de vous redire ,que ce que je chronique" chez moi" est destiné à faire connaître l'ouvrage ,l'écrivain ou le poète .Il n'est vraiment ,et ,surtout pas nécessité de
connaître auparavant ...C'est la découverte qui se partage  :)          


                                                                                   
bien à vous


                                                                                                       
H