Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 16:56

 

Cet étrange besoin de vous ,

Dans ce flou de l’absence,

Où s’éveillent malgré vous,

Le désir et les sens.

 

L’éternel des attentes

Qui s’en viennent nourrir,

La douleur attenante

Inhérente au plaisir.

 

Comme la traîne d’un deuil,

Si lente douloureuse,

Où les âmes se recueillent

Dolentes malheureuses

 

Silhouette dans la brume

D’un esprit désirant,

D’un foyer qui s’allume

En le ventre au-dedans.

 

Dans la chair vient renaître

Cet enfant du désir,

Dans le moi et dans l’être,

Où s’enfante le plaisir.

 

Intérieure l’image,

Les lèvres le sourire,

L’ondoyant d’un visage,

Le frisson d’un soupir.

 

Le souffle d’un baiser

En l’étrange du brouillard,

D’un baiser déposé

Par devers le regard.

 

Je cherche votre main,

Vanité de l’instant,

Mais je la cherche en vain

La cherchant nonobstant.

 

Des entrailles le brasier,

Qu’un souffle fait rougir,

Avide irrasassié

Si prêt à réagir.

 

Comme une danse, un sabbat,

Comme un supplice ardent,

L’invisible combat,

Intime et débordant.

 

Dans le corps et la tête

Cette lave brûlante,

Cette folie qui entête,

Impudique et râlante.

 

Puis d’un coup le silence,

Le regard qui se perd,

De la main l’indolence,

En le vide si appert.

 

Cet étrange besoin de vous,

L'éternel de l’absence,

Où s’apaise malgré vous,

Ce désir par les sens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Céleste 29/04/2011 14:17



j'adore ce morceau que je n'avais pas entendu depuis si longtemps et qui s'accorde si somptueusement à vos mots...



Etsivousosiez 29/04/2011 14:24



double plaisir offert à céleste :-)



valdy 26/04/2011 21:50



C'est un vous magnétique, un poème ensorcellant.


Valdy



Etsivousosiez 27/04/2011 07:56



Heureux qu'il ensorcelle...en l'instant de l'écrire je l'étais :-)



sarah 26/04/2011 20:12



toujours autant bluffant...



Nicolas 26/04/2011 19:09



Ce poème est somptueux et envoutant. Mes humbles félicitations. il est troublant, obscur et pourtant si clair. Parlez vous du désir d'une femme pour un homme, de ce desir de femme de porter un
enfant, ou de l'etrange relation magique et inexplicable entre ces trois etres.


Je ne puis m'expliquer mais sachez que votre plume m'a charmé..........


Poetiquement


Nicolas


PS : j'ai personnellement 2 blog, ( http:inspiration-poetique.over-blog.fr et http://lesebauchesduneplumefragile.over-blog.com ) mais j'ai créé un lien  de l'un envers l'autre et
reciproquement. En espérant que vous me ferez le plaisir de me lire prochainement



Etsivousosiez 27/04/2011 07:58



Dès qu'il est lu, le texte appartient au lecteur, donc il a le sens qu'il lui donne et ressent...alors il a ce sens pour vous :-)


Merci du regard