Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 10:12

 

 
 

 

Dans la lassitude des jours et des nuits attenantes,

Du temps infini et uniforme s’écoule la rivière,

Entre des rives plurielles, alternées et changeantes,

S’égrènent imperturbables les secondes singulières.

 

Dans le chatoiement des choses et de leur probabilité,

En l’incertitude des particules invisibles et des ondes,

Par le carré inverse des distances s’exprime la gravité,

Quand l'abscons quantique chante l’hymne du monde.

 

Dans les entrelacs des possibles se perd la raison,

Celle de l’être qui est, et qui se demande s’il est;

Son existence a-t-elle le choix des futures saisons ?

Sans le risque de se perdre ou encore de s’aliéner ?

 

Dans l’agitation des foules et des passions afférentes,

Aux instants de précipitations, de folies et de dédain,

Se bousculent les envies et leurs colères inhérentes,

Assassines des altérités et des possibles lendemains.

 

Dans l’univers des droites infinies ne se croisant jamais,

Les espèces avancent, mutent et changent leurs allèles,

Allant de l’avant, au gré du hasard et de la nécessité,

Là où peut-être un jour, se joindront les droites parallèles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

valdy 22/06/2011 22:17



Jan Garbarek comme vous a un univers très particulier et très marquant.


Valdy



Etsivousosiez 23/06/2011 13:50



Oui Jazzman assez inspiré et qui explore d'autres univers musicaux j'aime cela et il m'aide à écrire...un talent incroyable et des sons si prégnants


Merci encore et toujours



valdy 22/06/2011 22:14



Johan,


Comment faites-vous cela ?


Valdy



Etsivousosiez 23/06/2011 13:49



Que vous répondre valdy? Comment fais- je quoi?