Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 16:14

 

Mot après mot, je touche le clavier,

Tel un pianiste caressant le sien,

Me tais, le temps d’un rubato convié,

Le doigt en l’air, suspendu musicien.

 

L’étant, en l’instant qui passe et s’arrête,

De remous, calmes plats et tourbillons,

Quand sur les rives, seuls, les amants s’apprêtent,

A franchir, l’invisible portillon.

 

Là, sous le pont se repasse la cène,

L’instant du partage, l’étang d’un mensonge,

Quand sous cette arche les caresses obscènes,

Lentes se dessinent, douces se prolongent.

 

Pâles sont les eaux de la rivière qui coule,

Tandis que le temps semble s’arrêter,

Pour des amours si lointaines qui s’écoulent,

Les souvenirs consentent à s’apprêter.

 

Touche après touche, des mots la partition,

Qui s’accordent, se relient, puis se séparent,

S’évitent ou se choisissent par l’élection,

D’une prosodie dont chacun d’eux s’empare.

 

En l’onde imaginaire passant sous ce pont,

Sont les reflets de ce qui n’eut pas lieu,

La réflexion de vos mutins jupons,

Tout comme l’opale si profonde de vos yeux.

 

Onde serpentine entre ces deux rives,

S’approchant et s’éloignant toutefois,

Ivre bateau, en sa lente dérive,

Seul emporté par les eaux d’autrefois.

 

Les paroles s'oublient, les écrits demeurent,

Ne se baignant qu’une fois dans la même eau,

Les jours s’en vont, comme s’éloignent les heures,

Coule la scène, sous le pont Mirabeau.

(20/02/2012)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Hécate 07/04/2012 20:20


Je reviens ici ....:)

Etsivousosiez 07/04/2012 22:39



Au bord de l'étant



Hécate 04/03/2012 15:02


Entre deux rives ,sur l'eau  quelque ivresse Rimbaldienne ?...

Hécate 02/03/2012 12:14


Trés imparfaitement ...Morphée ,vous savez bien ...va ici ,ou là ...:)


Les nuits sont des joyaux inestmables dont les feux pâles sont sertis à même l'âme ...

Hécate 02/03/2012 00:24


Je repasse , je relis vos mots ...comme on revient vers le pont où rêver encore ...et encore ...


Dans les bras de Morphée ou ceux d'Hypnos ...je m'en vais aller ...Il est l'heure ...

Etsivousosiez 02/03/2012 11:48



Merci de revenir sur ce pont voir s'écouler le temps et regarder passer  peut être vos émotions et souvenirs... les eaux pâles sont souvent de véritables miroirs de l'âme


J'espère que Morphée aura su vous étreindre



Marie-Claude 24/02/2012 17:04


je remets la musique et les notes s'égrainent, les mots se suspendent en respectant le rêve qui sous un pont devine des amants enlacés, mais ce n'est que de l'eau ... sous le pont Mirabeau ...


amitié .

Etsivousosiez 24/02/2012 18:24



Ce commentaires racontant votre plaisir à me lire et relire est bon et me touche comme chaque fois que vous me laissez un mot sincère....


Mais une eau qui a reflété tant de choses n'est plus qu'une eau simple, elle est une sorte de temps qui passe et raconte...