Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 15:50

Sauras tu dans l’approximation de mes mots, ces imparfaits traducteurs des choses et des émotions, ressentir ce que j’éprouve lorsque je te dis je t’aime, et que je cherche à te le faire savoir et partager ?

Dans l’émoi de l’instant qu’entendras tu vraiment de ce murmure? Ce trouble mien, aux couleurs du dedans, si évident, et confus cependant au moment de le traduire, dans le compromis des paroles, n’éveillera-t-il pas en toi les souvenances des amours anciennes, qui de leur palette s’en viendront aussitôt colorer mes mots, pour ensuite les éclairer des lueurs tiennes de jadis ?

Ce que tu entendras transmettra-t-il vraiment mes vibrations intimes ? Ou bien ne sera ce qu’un lamento qui t’est propre parce que résonnant des douleurs passées ? En toi qu’en sera-t-il de mon désir et de ton importance, quand les saveurs de naguère auront retrouvées le chemin de tes pensées ? Que sera ma chanson sinon un autre babil dans le brouhaha de tes souvenirs !

Quel sera ton émoi quand mon regard semblera s’arrêter à jamais sur ton visage, et que mes mots n’auront que la grammaire de ta nécessité ? Quels seront les temps et les modes qui se déclineront en toi ? Ceux du moment, d’un unique présent ? Ou alors ceux d’antan, aux désinences de l’imparfait, moult fois conjuguées ?

Quelle sera la vérité de ton émotion en cet instant de l’aveu de mon abandon ? Où tes larmes à venir iront elles prendre leur source ? Dans la fontaine oubliée des souvenances, au soleil couchant de tes chamades d’hier? Ou alors sourdront elles des fractures et des lézardes de ces peines de cœur enfouies, résurgences obligées des jours d’avant ?

Quels parfums auront mes paroles dans le jardin de ton âme où beaucoup de senteurs déjà se sont évaporées ? Quelle saison trouveront elles pour les accueillir ? Un automne au ciel bas et contristé ? Un printemps de cigales et de regain ? Un été alourdi de touffeur ou un hiver sinistre à l’horizon assombri ?

Comment saurai je que mon aveu a trouvé le chemin de ton être, et non celui des références d’ailleurs ? Ces traverses de ton cœur tracées par d’autres déclarations et ce que tu fus, avant que je ne sois pour toi ! Cette offrande ne se perdra t elle pas dans les tortils de ton ressenti, dans ce labyrinthe doré de tes sentiments appris et maintes fois répétés ?

Mes mots dans la lumière de ton altérité, ne se confondront ils pas dans l’ombre de tous ceux que tu as écoutés ? Auront-ils la sonorité qui leur est propre, ou peut être celle des chansons encolorées que d’autres ont fredonnées ? Quelle sera la musique que tu leur laisseras jouer en toi lorsqu’ils viendront pour y danser ? Ne seront-ils pas emportés par les vents venus de ton lointain ?

Qui me dit que ce que je ressens les mots peuvent te le transmettre ? Te l’offrir, tel quel, dans cette virginité des émotions, alors que chaque parole est une clé qui rouvre ces vieux coffres intérieurs, dissimulés aux tréfonds de chacun, où sont rangés les oripeaux effrangés des passions anciennes, qui n’attendent que de revêtir les amours nouvelles pour les grimer ! (10/01/2007)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires

petit poussé 13/06/2011 21:59



I tou, 


puisque vous voilà devin, bonne nuit


 



Etsivousosiez 13/06/2011 22:02



Non pas devin...simplement fruit de l'expérience :-)


Bonne nuit à vous



petit poussé 12/06/2011 23:09



Vous pensez. 


 



Etsivousosiez 13/06/2011 10:28



donc je suis :-)


Oui j'en suis maintenant convaincu



petit poussé 10/06/2011 22:46



les cigales font beaucoup de bruit pour animer le silence lourd et chaud de l'été mais dans leur vacarme elles n'en restent pas moins sourde.


il n'y aura pas de mots pour décrire ce texte que je trouve sublissime


elle a de la chance et je la plains si depuis le temps elle n'a pas été touchée. et frappée par la pointe de vos mots.... 



Etsivousosiez 10/06/2011 22:57



Elle n'est pas... n'a jamais été et ne sera jamais j e pense... :-)


Ce texte semble toucher... disons qu'il est dédié aux femmes au moins il n'aura pas été écrit en vain :-)


PS: jolie la métaphore des cigales



ceciliabulle-bulle-bulle 10/06/2011 18:45



Inutile, je viens de rejoindre les étoiles ;))))))))))))))



Etsivousosiez 10/06/2011 18:49



Ce soir si le ciel est clair je regarderai le firmament :-) forcément  on ne verra que votre éclat:-)


Nouvelle étoile "bulle-bulle 0001" sûrement près de celle  du berger:-)


Nul besoin de téléscope :-)



ceciliabulle-bulle-bulle 10/06/2011 18:36



je viens de m'écraser dans les bras du pompier ;))))))))))



Etsivousosiez 10/06/2011 18:40



Heureux homme! :-)


Vous envoie le constat à l'amiable par mail pour votre assurance :-)