Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 17:05

Une brume légère flotte au-dessus du canal, il fait nuit, nuit épaisse et sombre, à peine éraflée par la lueur des réverbères de part et d’autre du pont.

 

- Il nage ?

 

- Je ne crois pas…s’en a pas l’air, à voir ses mouvements désordonnés.

 

- Il se noie alors ?

 

- Ça en à l’air en tout cas, je n’imagine pas qu’il ait choisi de prendre un bain à cette heure ci ! Habillé en plus !

 

Ils sont assis sur bord cimenté du canal, côte à côte, de temps en temps le passage d’une voiture, sur le pont, vient embrouiller le silence de la nuit et les oblige à hausser la voix.

 

- ça fait longtemps qu’il se débat comme ça ?

 

- Bien cinq minutes… oui disons cinq bonnes minutes pour arrondir.

 

- Suicide ou accident ?

 

- Il a sauté…ça oui il a sauté de son plein gré ! Il marchait devant moi sur le pont, s’est arrêté pour regarder l’eau, s’appuyant sur le parapet, et d’un coup l’a enjambé.

 

Le bruit des mouvements violents et désordonnés se répercute dans la nuit, il est le seul perceptible en dehors de celui des véhicules qui passent parfois. Des clapotis, des sortes de râles, et le scintillement discret de l’eau en mouvement pour en signaler la source.

 

- Tout à trac ? Il n’a pas réfléchi avant ? Tient il a coulé !

 

- Il va remonter, il doit avoir bu la tasse ! Et puis avec ses vêtements ce ne doit pas être facile de flotter… Non il a d’abord marqué un temps d’arrêt, comme pour réfléchir, à moins qu’il n’ait eu peur dans un premier temps… c’est haut quand même ce pont ! Et puis il s’est jeté…plouf que ça a fait, dans la nuit je n’ai pas trop bien vu !

 

- Cinq minutes ! Ça veut dire qu’il s’accroche…il sait nager à mon avis pour tenir aussi longtemps…en plus l’eau est froide.

 

- Tenez le revoilà, je vous disais qu’il allait remonter…c’est toujours comme ça…ils s’accrochent quand bien même ils veulent mourir.

 

- L’instinct…c’est l’instinct, leur fichu instinct de survie. Il se débat moins là ?

 

- Normal il fatigue.

 

Des vaguelettes viennent se briser sur la berge en béton, successives, en ondes concentriques, à peine moussues. Le bruit de la lutte qui se tient au centre du canal commence à diminuer. Une forme semble apparaître dans les reflets des lueurs venues de là haut, puis se fond dans l’obscurité, comme une scène stroboscopique au ralenti... Il faut savoir ce qui se passe pour réellement le distinguer.

 

- Je crois que c’est bientôt fini, il se débat moins là !

 

- Oui, vous avez raison, il ne s’en sortira pas tout seul, le froid et la fatigue le tétanisent…il va se résoudre je pense.

 

- Bon je vais y aller je dois faire mon rapport, je vous le laisse, il ne résiste plus… il ne doit plus avoir trop conscience de ce qui se passe. C’est la fin. Ce n’est plus de mon ressort.

 

Il se lève, salue son interlocuteur d’un sourire figé en posant sa main sur son épaule, et s’en va discrètement se fondant rapidement dans l’épaisseur de la nuit. A la surface de l’eau quelques vaguelettes résiduelles courent lentement vers la berge en agrandissant leurs cercles. L’autre reste assis attendant d’être sûr que le noyé ne remontra pas.

 

- eh l’ange sans rancune ! A charge de revanche ! La prochaine âme sera pour toi qui sait! On ne peut pas toujours gagner ! Attends-moi ! Il y a une jeune fille qui vient juste d’avaler des somnifères pas loin d’ici !

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans Nouvelle
commenter cet article

commentaires

Céleste 07/04/2011 20:05



j'aime beaucoup celui-ci !!!