Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 17:15

Mille aubes nouvelles et crépuscules,

Myriades inexistantes,

Jours inégaux qui s’articulent

En heures inconsistantes.

 

Ces éternelles rotations,

Perdues dans un éther,

Longues elliptiques propensions

De la planète terre.

 

Quand ici nul ne sera plus

Pour regarder cela,

Tout un chacun dès lors exclu,

Plus rien ici sera.

 

Plus un regard ni d’émotion,

De larmes et de peines,

Dans l’infini sans rémission

A l’éternelle rengaine.

 

Là ni le temps ni même les choses

Sans un être qui pense,

Une âme… une pensée qui ose,

Une pensée qui tance.

 

Ce monde ici insaisissable

Enfant de nos raisons,

Bâtard des sens irraisonnables,

Fruit des comparaisons.

 

Je suis la vie, je suis le monde,

Je suis toi moi et vous,

Petit caillou dedans la fronde,

Issu d’un rendez-vous.

 

La vanité des créations,

Des lendemains qui chantent,

De dieu des êtres et des nations,

De cette Histoire marchante.

 

Mille aubes nouvelles et crépuscules,

Myriades non persistantes,

Nuits inégales qui s’articulent

En ombres inconsistantes.


(06/05/2017)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires