Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 19:22

Prolegómenos y absurdidades

C’est une erreur de chercher dans les « choses » ce que l’on pense y trouver ou encore ce que l’on croit qu’elles nous dissimulent ou dissimulent. Il faut y chercher ce que l’on ne sait pas ce qu’elles recèlent au-delà de ce que l’on y voit et pense voir. L’immédiat est un illusionniste patenté et l’instant un joueur de bonneteau !

Ceux qui pensent qu’il est une vérité, un chemin vers celle-ci ou encore des vérités se trompent, car en dehors de nous les êtres qui se fiche de savoir et s’interroge ? Quelles vérités au vrai et à quoi bon ? Quand bien même nous serions éternels l’interrogation serait notre quotidien, l’idée qu’il puisse y avoir une quelconque vérité est une poire pour la soif, un bol de bouillon chaud en hiver… aucun ne change l’état de fait, il aide  à le supporter !

Ce qui est amusant c’est que chaque chose, chaque être que l’on distingue défini et tangible n’est constitué que d’infinis qui s’ajoutent nous donnant l’illusion de la finitude !

Supprimer l’observateur ne fait pas disparaitre l’objet, mais supprime les interrogations qu’il a fait naître… l’objet lui reste… sans savoir qu’il est !

Si Dieu a fait l’homme à son image c’est qu’il est sacrément narcissique ! De plus il a mauvais goût !

La vie n’est que la longue introduction de la mort… ses préparatifs.

La médecine a pour unique but de nous voir mourir en bonne santé !

( Délire en cours)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires