Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 22:01

Caresser son visage

D’une main délicate,

La beauté de son âge

Sa douceur écarlate.

 

La serrer dans mes bras,

Comme on berce un enfant,

L’allonger sur les draps

Tout en la dégrafant.

 

Regarder  le dessin,

Le tracé de son corps,

De ses hanches de ses seins

De ses cuisses plus encore.

 

Effleurer là ses courbes,

Le chemin de son ombre,

Sur ses lombes qui se courbent

Epouser sa pénombre.

 

Ecouter son désir,

Les saccades de son souffle,

La naissance du plaisir

Qui l’enserre et l’essouffle.

 

Là où s’ouvrent ses cuisses,

Savourer la moiteur,

Par ces doigts qui se glissent

En son ventre fellateur.

 

S’abreuver de liqueur,

De ce fluide qui la mouille,

Sentir battre son cœur

En son antre que l’on fouille.

 

L’enlacer par la taille

Puis la prendre aux tréfonds,

Pénétrer son entaille

Jusqu’en elle si profond.

 

Lors l’aimer longuement,

D’une douce violence,

Tout en elle ardemment

Déposer ma semence.

(18/09/2016)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires

Régine 29/09/2016 22:40

Troublante intimité

Etsivousosiez 30/09/2016 21:34

Le sensuel mélange de la douceur et de la violence du désir