Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 22:49
El abrazo del sol

 

La pesanteur de l’air,

Sa touffeur étouffante,

A l’instar d’une serre

Son étreinte éprouvante.

 

Au travers le vantail

D’un volet là tiré,

La filtrant d’une entaille

Une lumière attirée.

 

Sur sa peau perspirant,

Une rosée de sueur,

De ce corps transpirant

Sous la lourde chaleur.

 

La lueur la dessine,

La câline et l’étreint,

Caressante assassine,

Prégnante en son écrin.

 

Les courbes de son corps,

Ci moites et humides,

En l’étranger décor

Princesse numide.

 

Sa poitrine se soulève,

De chaleur écrasée,

Doucement elle prélève

De cet air embrasé.

 

En ce mol abandon

Ses cuisses sont ouvertes,

Telle une offre, tel un don,

Sensuelle et offerte.

 

Ses longs cheveux mouillés

S’étalent sur sa couche,

Gisant ensommeillée

Elle entrouvre la bouche.

 

Alentie dans ses gestes,

Elle se tourne lentement,

La chaleur dans sa geste,

L’enveloppe lourdement.

 

Elle n’est plus une guerrière,

En sa geôle sans barreaux,

Là vaincue, prisonnière,

Du céleste lamparo

(24/08/2016)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires