Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 18:35

Son cou Modigliani,

Gracile et dessiné,

Si bellement défini,

De lumière bassiné.

 

Une femme, une enfant,

Dans son charme duel,

De l’instant triomphant

Ce trouble graduel.

 

Un regard, un sourire,

Ses lèvres vermillon,

La douceur d’un soupir

D’un sucré sémillon.

 

Si belle et si fragile,

Femme en son devenir,

Si fraiche d’une argile,

Délicate à tenir.

 

Telle une aube naissante,

Un matin qui s’élève,

Une femme adolescente,

Une amante qui se lève.

 

Une perle de rosée

Sur un pétale éclos,

Dans la plaine arrosée

Par une aube qui se clôt.

 

L’étrange floraison

D’un être sensuel,

D’un nouvel horizon

Si peu habituel.

 

Le temps lui offrira

Ses atours et son charme,

D’or la couvrira,

De bonheur et de larmes.

(28/06/2016)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires