Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 18:41

Des mots, la valeur de l'instant,

Fugaces, dépourvus de mémoire,

Fragiles et labiles, inconstants,

Ces miroirs sans tain ni de moire.

 

Là , si facilement égrenés,

Sans aucun frein ni retenue,

Aussitôt par le temps entraînés

A peine à notre âme parvenus.

 

Paroles légères et transparentes,

Départies de tout lendemain,

Ici offertes et caressantes

Comme les doux passages d'une main.

 

Ces aveux si tièdes et mols,

Baisers d'une conjugaison,

Que le jour d'après carambole

Dans un silence pour oraison.

 

Une rue déserte de fin de bal,

Un petit jour blême et si fade,

De tous ces mots les pierres tombales,

Sur la grisaille de ces façades.

 

Un musicien sans partition,

Une chanson sans son refrain,

Le papier blanc d'une pétition,

Un lourd silence que l'on enfreint.

 

Un corbillard qui traîne vide

Un espoir jeune que l'on enterre,

Le jour se lève combien livide,

Plus de paroles sur l'éventaire.

 

Quand l'aujourd’hui est orphelin

De ce présent intemporel,

De ces aveux de ces câlins,

Papier buvard d'une aquarelle.

 

Des mots sans âme et inconstants,

Sans trace, dépourvus de mémoire,

De la valeur d'un court instant,

Comme des miroirs sans tain ni moire.

(15/05/2016)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires

Hécate 16/05/2016 15:31

Des mots qu'effeuille l'instant....

Etsivousosiez 16/05/2016 18:23

Des mots qu'emporte le temps, parfois si vite... tendrement johan