Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 14:02

(Elle est jeune, belle, caricature presque, prête à tout, elle le dit, le déclame, le réclame. Elle revendique son désir de brûler sa vie par les deux bouts, sans retenue, sans pudeur ni vergogne... Elle ne cache rien, s'affiche, provoque, crie au monde sa rage de plaisir et d'outrance... C'est étonnant, laisse interdit, peut choquer et choque évidemement, elle s'en nourrit. Je ne sais vraiment que penser face à cette approche de la vie, elle est à l'image de ce monde emplit de gourmandise... elle séduit et repousse, fait peur aussi! Cela m'inspire, me donne envie d'écrire, de traduire, de rendre troublant ce qui peut paraître insane et folie )

 

Ce fou désir de perfection

Bien au-delà de toute chose,

Pour se vouloir cette exception,

Cet être à qui nul(le) ne s'oppose.

 

Toujours plus, plus fort et plus loin,

En cette quête infinie de soi,

Dedans cet éternel besoin,

Pour que rien jamais ne sursoie.

 

Sans cesse rechercher sa limite,

Aller outre ce sensé possible,

Pour n'être celle qu'aucune n'imite,

Unique en femme incompossible.

 

De l'excès faire sa nourriture,

Comme seul objet de son désir,

Faire de son corps une écriture,

Le dessin du chemin des plaisirs.

 

Se vouloir reflet des miroirs,

Idéale image éternelle,

Refusant à jamais de déchoir,

Inaltérable beauté charnelle.

 

Ivresse en la folie des sens,

D'une consumante consommation,

Délice insigne de l'indécence,

Jouir... en la sublimation.

 

A tous prix, l'absoluité,

S'approcher à toucher les flammes,

En cette extrême ténuité

De cet instant où tout s'enflamme.

 

Se vouloir belle, par dessus soi,

Faire de son corps un absolu,

Avoir pour âme un fil de soie,

Dans cette vie là dissolue.

 

Ce désir fol de perfection,

Bien au-delà de la raison,

Se vouloir une, une exception,

Tel un soleil sans horizon.

(05/05/2016)

Mens in corpore

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires