Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 15:34

Aimer comme l'on respire,

Étouffer de son asthme,

De cet air qu'on inspire

Dans les quintes d'un spasme.

 

Panteler comme une bête,

Un animal blessé,

En victime qui s’hébète

De douleur agressée.

 

Voir palpiter son flanc

Secoué de souffrance,

La blessure l’essoufflant

Sans aucune délivrance.

 

Trop aimer comme l'on saigne,

Se vidant de sa vie,

De blessures qui nous ceignent,

Nous saignant à l'envi.

 

Hémorragie de larmes

De plaintes et de cris,

Corollaire de cette arme

Aiguisée du mépris.

 

Aimer sans un retour,

S'éloignant de soi-même,

Perdu dans les détours

Des chemins que l'on sème.

 

Partir vers l'horizon

Cet ailleurs incertain,

Entier de déraison

Vers ce ciel qui s'éteint.

 

Se perdre dans la nuit,

Égaré volontaire,

Refusant cet ennui

D'amoureux solitaire.

 

Aimer pour être en vie,

Se sentir si vivant,

Au delà de l'envie,

Rester ce survivant.

(08/04/2016)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires