Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 19:13

 

Une voix lointaine que l'on entend,

Fugace presque anonyme,

Inattendue en cet instant

Cette voix qui nous anime.

 

Ses mots, dans les bruits de la rue,

Ceux de son quotidien,

Une voix et sa survenue,

Qui d'un coup nous advient.

 

Ces mots là-bas enregistrés,

Qui se disent puis s'échappent,

Paroles lointaines administrées

Que jamais l'on attrape.

 

Un message sur un répondeur,

Un rendez-vous raté,

Ces paroles, à bon entendeur,

Douloureux aparté.

 

On les écoute tellement perdu

Hagard et contristé,

Dans l'émotion, comme éperdu,

Par ce manque attristé.

 

L'on aimerait faire marche arrière,

Repousser les instants,

Retrouver la juste prière

Qui retourne le temps.

 

Être présent lors de l'appel,

Partager ces paroles

Les répéter comme on épelle

Chacun à tour de rôle.

 

Être là par les mots, contre elle,

L'entendre et l'écouter,

L'avoir en soi, si naturelle,

Présente, comme à coté.

 

Une voix lointaine que l'on écoute,

Fugace insaisissable,

En cet instant qui nous déroute,

Instant qui nous accable

(27/03/2016).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires

Karine 28/03/2016 09:48

La musique "mother's journey" (Yann tiersen) me permet de savourer ces mots avec véhémence. Un seul regret: quel est le message?

Etsivousosiez 28/03/2016 09:56

Merci tout d'abord d'avoir lu ce poème. Votre choix de musique est beau. Quel est le message ? Les textesi appartiennent à ceux qui les lisent échappant des lors à celui qui l'a écrit. Chacun y trouve son sens. J'écris pris par l'émotion sans trop savoir pourquoi. J'avais ce besoin de dire la fragilité ressenti lorsque l'on a raté un appel et que l'on écoute impuissant le répondeur les mots se déroulant sans que l'on ne puisse répondre et parfois rappeler. Rien que de très banal johan

Chantal 28/03/2016 09:24

J adore ce poeme . manon