Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 19:10

Loin le soleil s'en est allé

Par delà l'horizon,

Pour caresser sa peau hâlée

Sa sublime floraison.

 

Effleurer là sa chevelure

Palette ensoleillée,

Ses mèches et blondes tavelures

De lumière délayées.

 

Là-bas, outre les autres mondes,

D'azur et d'émeraude,

La terre de cette belle blonde

Où le soleil maraude.

 

Il n'est point d'hiver ni d'été,

De grisaille et de neige,

Ni d'automne venant empiéter

Sur ce doux privilège.

 

Bercée par la mer et les vagues

Son île et sa paresse,

Le temps là céans divague

Déroulant sa caresse.

 

Gracile légère et troublante,

Vahiné si lointaine,

Ballerine marine insouciante

Sur ces terres incertaines.

 

Bien outre la parabole du ciel

Par delà la raison,

C'est habillée d'un arc en ciel

Qu’elle dépeint l'horizon.

(25/03/2016)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires

Régine 30/03/2016 09:31

Ce n'est point de la gentillesse, c'est un fait cher Johan !

Etsivousosiez 30/03/2016 09:35

Suis touché par votre regard sur ces mots

Régine 29/03/2016 13:27

Magnifique !!!

Etsivousosiez 29/03/2016 20:27

Que répondre à tant de gentillesse? Merci Régine tendrement johan

johan 27/03/2016 15:57

Oui des images des impressions, des émotions, elle est là ici et en toute femme

Sandrine 27/03/2016 07:29

Ses mèches et blondes tavelures...cette beauté qui donne tant de vie à vos songes....si présente en vous même si lointaine est cette fée....