Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

27 décembre 2015 7 27 /12 /décembre /2015 14:54

Ce si joli lagon,

Lointain et d’émeraude,

Précieux des maragons,

Des corsaires en maraude.

 

Sa sirène si belle,

Naïade silhouette,

Au soleil sans ombrelle

Pacifique goêlette.

 

Lointaine mais si présente,

Cette ondine dans mes rêves,

Telle l'image séduisante

D’une femme qui se lève.

 

Sur ce sable si chaud

D’un hiver au soleil,

Paraissant une chaux

Finement nonpareille.

 

L’ambre claire de son corps,

De ses courbes dessinées,

Belle, dans ces temps encore,

En mes yeux fascinés.

 

Etrange vahiné

En cette aube nageant,

De l’aurore la puinée

Sur l’horizon changeant.

 

Inscrite au plus intime

En les tréfonds de l’âme,

A mon cœur elle intime

D'y aviver sa flamme.

 

Elle est là, incarnée,

En cette émotion vraie,

Si bellement atournée,

Telle la graine dans l’ivraie.

 

Chaque jour, chaque nuit,

Comme je cherche la lune,

Je la cherche et la suis

En sa chaude lagune.

(27/12/2015)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires