Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 12:32

(lisez en musique; réglez l'intensité du son)

C’est le temps qui s’enfuit,

Mon enfance ma jeunesse,

C’est ainsi tout s’ensuit,

La naissance et vieillesse.

 

De chutes en arabesques

Demies -pointes et portés,

Paysages limbesques,

Silencieux apartés.

 

Une scène une étoile,

Les cieux des jours qui passent,

Un dessein sur la toile,

Les instants qui trépassent.

 

Ci bas tout à un prix,

Vieillir en est l’écot,

Nul jamais n’est surpris,

Quand résonne l’écho.

 

Danse, danse petite femme,

Car pour toi bat mon chœur,

Tu enlaces mon âme,

Des battements de ton cœur.

 

Cygne blanc, cygne noir,

Lente glisse la vie,

Grains de sable entonnoir,

Tout s’écoule à l’envi.

 

Côté cour et jardin,

Ballerine qui danse,

L’opéra d’un destin

Où est donc mon enfance ?

 

Lumières et projecteurs,

Son aisance est parfaite,

Maquillage protecteur,

Son sourire semble une fête.

 

Là le temps qui s’ensuit,

Ton enfance ma vieillesse,

C’est ainsi tout s’enfuit,

Ma naissance, ta jeunesse.

(23/05/2015)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires