Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 12:38

(Mettez la musique le lecteur est sous le poème)

 

Là, planant dans l’hiver,

Blanc vaisseau égaré,

Egaré dedans les terres,

Semblant s’y amarrer.

 

Dans la brume sèche est froide,

Supportée par le vent,

Le corps oblongue et roide,

Elle va au loin devant.

 

Par-dessus les enrues

Ces blessures craquelées,

Vestiges des charrues

Enceints de barbelés.

 

Cherche-t-elle sa route,

Dans l’éther embrumé ?

Tire d’ailes en déroute

En ce ciel enrhumé.

 

Seule, là seule esseulée,

Perdue dessus la plaine,

Si plaine parcellée

En cette froide haleine.

 

Ici n’est point chez elle,

Volontaire étrangère,

Elle va où vont ses ailes,

Naufragée solitaire.

 

Derrière les chalutiers

Là-bas sur l’océan,

Des oiseaux régatiers

Virevoltent et piaillent céans.

 

Elle manque à la curée,

Perdue dans la campagne,

La mouette s’est égarée,

Bien loin de ses compagnes.

(14/12/14) 

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez
commenter cet article

commentaires