Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 14:17

(Mettre le lecteur sous le texte  en marche avant de lire)

 

Petite femme d’aujourd’hui

Si belle et mystérieuse,

Qui nous trouble et séduit,

Délicate et rieuse.

 

Une aurore sensuelle

Au printemps de sa vie,

Singulière et duelle

Tel un ciel qui revit.

 

De ce jour tu parais,

Mais d’hier tu te sembles,

Car ton âme égarée

A tes heures ne ressemble.

 

Princesse des hier

Troublante en ton reflet,

Aux autres vont tes prières,

Par elles emmitouflée.

 

Sensible et si fragile,

Perdue en ces jours d’hui,

Ton âme si peu agile,

Etouffe en ce réduit.

 

L’entrelacs des pourquoi,

Vierge vigne intérieure,

T’enserrant en ses doigts

Ostensibles et broyeurs.

 

En ta quête de raison

Mais d’amour avant tout,

Il n’est plus de saison,

Ni de doute surtout.

 

Soleil d’un nouveau monde,

Ton aube est un sourire,

La caresse d’une onde,

Ci venant accourir.

 

Pensive conventuelle,

Native de l’instant,

Si jeune et sensuelle,

Infante nonobstant.

(29/03/2014)

Partager cet article

Repost 0
Published by Etsivousosiez - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Johan 08/04/2014 09:29

Ma poésie est émotion
Elle traduit les autres
Le secret de leurs âmes et n'est pas toujours fille de l'amour parfois elle est observation
Merci de votre attention
Tendrement Johan

Rehaella 08/04/2014 07:59

Je vous imaginais un instant élève de Molière, sans doute votre terrible ascension sur les mots et les émotions....qui nous emporte dans l'intemporel de la poésie amoureuse...la votre..!!